Walt Disney World

La fin de mon aventure à Walt Disney World ?

Bon… Difficile d’écrire cet article.
Je ne sais pas vraiment par où commencer.

Lorsque je commence cet article, nous sommes le 13 avril 2020. Je suis rentrée hier en France. Prématurément. Mais pourquoi ?

Comme vous l’avez compris si vous avez lu les articles précédents, j’étais partie pour rester un an aux Etats-Unis. Je devais travailler à Epcot, sur l’ouverture de la nouvelle attraction du pavillon français, Ratatouille. Tout était bien parti… MAIS, la crise du Coronavirus est passée par là.

Dans cet article, je vais essayer de revenir un peu sur ce qui s’est passé pour nous pendant ce mois où nous sommes restés en Floride. Une vidéo est aussi disponible à la fin, pour vous faire découvrir notre vie de “confinés” à Orlando !
PS : Tout ce qui est écrit ici a été annoncé par la presse ou les personnes concernées. Je ne dévoilerais pas d’infos confidentielles ou autre 😉

Le déroulé

Pour rappel, je suis partie le 7 mars en direction d’Orlando.
La fermeture des frontières a eu lieu seulement quelques jours après.
Nous n’avons donc pas été impactés directement.
Notre première semaine s’est déroulée normalement: emménagement le 9 mars, journée Tradition 3 jours après, formation le lendemain et visite des parcs sur nos jours off… Bref, un début de contrat normal. Lorsque nous sommes partis, il n’y avait que très peu de cas en France. En Floride, nous étions coupés des informations. Pas de TV, pas de presse, décalage horaire, occupations donc peu sur internet, etc. La bulle Disney, vous voyez ?!

Bref, fin de première semaine, coup de tonnerre chez les casts. Les College Program sont renvoyés chez eux. Les CP’s, se sont principalement des étudiants américains qui viennent travailler à WDW (un peu comme des stages). Ils représentent des centaines d’employés et une grosse partie des habitants des résidences Disney.
Je vous laisse imaginer l’ambiance sur le parc et dans les résidences ce jour là (et ceux qui ont suivis). Des pleurs et des valises, partout. Certains de nos amis étaient concernés. Arrivés comme nous une semaine avant, et déjà obligés de repartir.

Et bien sûr, comme on s’y attendait tous après une telle décision… Les parcs ont fermé le 16 mars.

Je vous avoue qu’au début, on était assez positifs. On continuait à faire des visioconf’ avec nos managers, on était payé,…
Et puis d’autres groupes de casts ont été renvoyés chez eux au fur et à mesure. Notamment ceux qui travaillaient en restauration (pour rappel, les restaurants des pavillons sont gérés par des prestataires, comme Bocuse pour la France).

Au final, 3 semaines après la fermeture des parcs, il ne restait dans les résidences que les casts français et les étrangers travaillant en merchandise et attraction (pour ceux qui n’étaient pas partis d’eux même). Répartis sur 4 sites. Autant vous dire que c’était désert.
A ce moment, on y croyait toujours. Déjà, parce qu’on avait pas beaucoup de nouvelles de Disney (pas de nouvelles, bonnes nouvelles non ?) et puis parce que 2 jours avant, nos managers nous faisaient encore des mails (d’ailleurs je tiens à leur dire merci, ils ont quand même été présents pour nous pendant ce mois d’arrêt !).
Bref, la nouvelle a fini par arriver le 9 avril : on doit partir. Fin de l’aventure.

Bien sûr, on s’y attendait au fond de nous. Mais le voir écrit noir sur blanc, ça fait quand même un choc.
Dans notre malheur, on a quand même eu un peu de chance. On avait une semaine pour partir, on a trouvé des vols pour la France assez facilement et pas hors de prix et on a été payé jusqu’à la date prévue.

Le confinement

Qui dit Coronavirus, dit “confinement”.
Si la France a vite pris des mesures, qu’en est-il des Etats-Unis et plus particulièrement de la Floride ?

Déjà, il faut savoir que là-bas, chaque état prend ses propres décisions. Ainsi, New York (très touchée) était en confinement total, pendant que dans d’autres états, tout le monde pouvait sortir. Notez bien cette info !
Là où nous étions, tout s’est fait en plusieurs étapes. Les parcs ont fermé le 16 mars (en même temps que Disneyland Paris). Nous avions à ce moment toujours accès aux équipements des résidences (piscine, salle de sport,…). Au début, les seules mesures étaient simples : pas de rassemblements de plus de 10 personnes et couvre feu à 23h.
Les magasins ont fermés les uns après les autres mais certaines activités sont restées ouvertes quelques jours de plus (c’est comme ça que nous avons été faire un mini golf, que d’autres sont allés visiter les springs,…).
Quelques jours plus tard, tout a finalement fermé. Même notre piscine et notre salle de sport.
Puis des mesures supplémentaires sont arrivés au fil des jours (plus d’échanges entre résidences, pas de personnes debout dans les bus,…).
Au final, les deux dernières semaines se sont résumées à : faire des courses (pour l’extérieur) et coloriages/TV/ jeux de cartes (pour l’intérieur).
Pour sortir, pas besoin d’attestations comme en France, nous étions relativement libres là dessus.
Il faut noter que dans notre comté, les habitants respectaient les mesures. Bien avant l’annonce du confinement, les rues étaient quasi désertes, les grandes surfaces beaucoup moins fréquentées, les magasins fermés, etc (mais Uber eats fonctionne toujours… Peut être que ça aide :p).

Pour celles et ceux qui ont vu mes stories Instagram/Snapchat pendant le confinement et qui se sont posé des questions, ça peut en effet paraître étrange. On sortait faire des courses à plusieurs, on commandait à manger,… MAIS il ne faut pas oublier que chaque pays est dans une situation différente. Avec une gestion de la crise différente, des mesures différentes,… Il faut aussi rappeler que nous vivons en colocation. Parfois jusqu’à 8 par appartement…
On montre aussi ce qu’on veut sur Instagram, c’est trompeur. Si j’ai montré des photos de soleil et de palmiers, peut être qu’elles ont été prise depuis le parking de la résidence… Et peut être que je n’ai pas posté l’ennui quand j’ai passé quatre jours sans sortir de l’appart…
Dans tous les cas, je prépare une petite vidéo sur la chaîne Youtube du blog pour vous montrer comment ça s’est passé pour nous 🙂

Bref, au final, sur un mois de contrat, nous avons été bloqués en résidence pendant 3 semaines.
Un mois ? *Mais Emma, tu devais partir un an !*
Yes, I know.

Cette photo date du 30 mars…
Elle résume plutôt bien notre quotidien !

Retourner travailler en Floride ?

C’est LA question qu’on me pose le plus.
Et c’est LA question à laquelle je n’ai pas de réponse.
Tout ce que nous savons, c’est que notre contrat n’est, pour l’instant, pas annulé. Nous sommes suspendus. Et sans date de réouverture des parcs, impossible de savoir quand nous pourrons retourner là-bas. Et si nous y retournons, à quelles conditions ? Comment ça se passe pour nos visas ? Doit-on repayer tous les frais déjà déboursés ? Pourra-t-on prolonger nos contrats pour rattraper les mois perdus ? Et tant d’autres questions…

J’espère vraiment pouvoir retourner là-bas. Se dire qu’on a été un mois aux USA mais sans avoir rien vu car bloqués dans un appart… C’est très frustrant. On a pas vraiment travaillé, on a pas voyagé. Vu la taille de notre wishlist… Ca fait mal ! On a beaucoup de choses à rattraper aux USA. Alors, Fingers crossed !

Je tiens à préciser que je n’en veux pas à Disney de nous avoir renvoyé chez nous. La situation est exceptionnelle et inédite. Chaque entreprise gère la crise comme elle peut. Et rester 3 mois confinés, même en Floride, ça n’aurait pas été super drôle non plus…

We will see !

En attendant, prenez soin de vous et surtout… RESTEZ CHEZ VOUS !

EDIT ! Nos contrats ont été annulés mi juillet, tout comme nos visas. Nous pourrons y retourner à partir de l’été 2021 (normalement). Est-ce que j’ai envie de repartir ? Oui ! Est-ce que je vais repartir ? Je ne sais pas. Il peut se passer beaucoup de choses dans ma vie d’ici là… Je ne sais pas où je serais dans 1 an. Mais si l’occasion se représente, je ne dis pas non 😉

Instant presse
Merci à La Renaissance d’avoir raconté notre histoire ! 🙂
https://actu.fr/normandie/bayeux_14047/bayeux-quitte-tout-travailler-disney-world-floride-covid-19-eu-raison-reve-americain_33282773.html

Découvrez en vidéos ma vie à Orlando pendant le confinement !

Manou

emmanuelle.roussel@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *