Canyon
Europe / Voyages

Au coeur d’un canyon islandais !

Après nos mésaventures de la veille, nous comptons sur cette nouvelle journée… Ou pas ! Quelques loupés nous attendent encore…

Le Canyon Stuðlagil

Suite à un petit tour sur Instagram, nous avons repéré un canyon, apparemment assez touristique pour apparaître sur de nombreuses photos. Devant ces superbes clichés, nous décidons de modifier légèrement notre programme du jour et de nous rendre à ce canyon. Ce qu’on ne savait pas, c’est qu’on allait marcher… Beaucoup.

Sachez que pour vous rendre au Stuðlagil Canyon, la route est comme beaucoup de route… Poussiéreuse, caillouteuse, bref, ne vous attendez pas une belle route bien bétonnée.

Comme tout le monde, nous avons programmé le Canyon sur le GPS et il nous a amené à un point de vue dédié. Vous avez accès à une grande plateforme qui surplombe une partie du Canyon. Après quelques photos, la question se pose : mais comment on descend ? Clairement pas par ici, où la falaise est à pic des deux côtés. Après plusieurs minutes de recherche, il faut se rendre à l’évidence… Nous sommes du mauvais côté. Un peu frustrées, on finit par chercher (avec le peu de réseau que nous avons) sur internet. Je trouve un article sur un blog et une photo sur Instagram (prise par des français d’ailleurs) qui expliquent s’être fait avoir aussi. On suit donc leurs explications et direction l’autre côté !

Oui mais… C’est pas si simple. On a tourné un bon moment avant de trouver ce fameux 2e parking. Et je ne remercie pas le local qui nous a (volontairement?) envoyé du mauvais côté. Bref, ça fait 2h (oui oui, 2h) qu’on est là, et on est toujours du mauvais côté du canyon.

Au final, on finit par trouver. Comme promis dans ma vidéo, voici une petite explication qui vous évitera, je l’espère, de perdre patience comme nous.

Si vous arrivez de la route 1, le chemin menant au parking sera sur votre gauche. Si vous arrivez du point photo comme nous, il sera sur votre droite (à 4km). Sur cette petite route, il y a une grande ferme et quelques habitations en contrebas. C’est là que se trouve le parking recherché. Pour y accéder, il faut prendre le chemin qui contourne la ferme. Vous aurez l’impression de rentrer sur la propriété mais non, le chemin contourne bien l’habitation.

Arrivé en bas, 2 solutions s’offrent à vous. Soit vous laissez votre voiture sur le parking, traversez le pont à pieds et continuez jusqu’au canyon. Soit vous passez le pont en voiture et vous vous garez un peu plus haut pour vous avancer (attention, le 4×4 est nécéssaire pour cette 2e option).

Nous concernant, il était dit dans un article qu’il était interdit de traverser en voiture. Nous avons donc commencé à pieds, avant de voir une voiture traverser. Estimant avoir déjà bien assez galéré, on a fait demi-tour pour aller rechercher la voiture. Rien ne vous empêche vraiment de prendre la voiture pour avancer sur la rando’, malgré le mauvais état de la route. A vous de voir ce que vous préférez.

Stuðlagil
La ferme à contourner est entourée. Le pont à traverser est visible juste au dessus du P du parking.

Je ne l’ai pas précisé mais il y a environ 4km entre le parking et l’endroit où vous pouvez descendre dans le canyon. Se garer plus haut vous fait gagner un peu de temps mais il vous restera bien 3km de marche, au milieu des champs, de la boue, des cailloux et avec même deux rivières à traverser (comptez bien 45min). Prenez donc des bonnes chaussures de marche et des vêtements qui ne craignent pas trop.

Parlons enfin de ce canyon !

Pas d’eau quasi turquoise pour nous contrairement aux photos MAIS ce canyon vaut le coup ! Les parois sont taillées de manière très particulière et les promontoires naturels vous donnent une superbe vue sur l’eau qui y coule en contre-bas ! Mieux que des explications, une photo prise en haut.

Canyon
Vue sur le canyon !

Finalement, la visite de ce canyon nous aura pris beaucoup plus de temps que prévu. Et c’est assez fatiguées que nous repartons vers le village où nous dormons le soir : Seyðisfjörður.

Seyðisfjörður

Seyðisfjörður est une petite ville coincée entre les montagnes, dans un fjord de l’est de l’Islande. Village très mignon, il est aussi connu des touristes pour l’allée multicolore qui mène à son église. Et j’avoue, on y a été principalement pour ça haha.

Seyðisfjörður
Seyðisfjörður

Après nos aventures, nous étions assez fatiguées donc nous n’avons pas plus visité le village. Nous avons dormi au Hafaldan Hi Hostel, un ancien hôpital. L’ambiance du bâtiment a été conservée grâce à sa décoration et certains meubles. Nous sommes contentes de notre choix et je vous recommande cet hôtel si vous vous rendez à Seyðisfjörður (et en plus, il y a une grande cuisine, un Hammam… Et une belle vue !). La nuit nous a coûté 85 euros pour 2 pour une nuit.

Village

Découvrez la vidéo de notre journée !

Manou

emmanuelle.roussel@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *